Kain-casar - Journal


AU COMMENCEMENT, L'EMOTION...

Dans les arts plastiques, ce qui me fait le plus vibrer, c’est de loin l’ART RUPESTRE. Tout y est. On va à l’essentiel.

Il est UN, c’est à dire Unique et Universel à la fois, ce qui me semble être la définition même d’une oeuvre d’Art.

La simplicité des dessins, leur force, la matière, tout est déjà là et n’est là que pour témoigner, laisser une trace, une empreinte.

Inutile de chercher de l’EGO, là-dedans.

Vous n’en trouverez pas.

Le premier artiste ne savait même pas qu’il l’était. Un jour, un truc lui a traversé l’esprit.

L’homme a pris alors ce qu’il lui tombait sous la main et s’est mis à dessiner.

L’ART était né.

VERTIGINEUX !!!

J'ai retrouvé cette même émotion dans les oeuvres d'Antoni Tapiès et de Cy Twombly

qui me montrent la voie ( x ) à suivre.

 

AT THE BEGINNING, WAS THE EMOTION.

My main inspiration is CAVE ART. It makes me vibrate.

It’s one, unique and universal.

The simplicity of the drawings, their strength, the matter,

everything is already there and is there only to leave a

print. No need to look for Ego in there. The first artist

didn’t even know he was. One day, something went through

his mind. The man took what it feel under his hand and drew.

Art was born.

Amazing !!!

In the contemporary art,

I find this EMOTION with the artwork by

Antoni Tapiès and Cy Twombly.

They show the way ahead.

 

I HAD A DREAM

J'ai fait un rêve. Les rues étaient en train de devenir une galerie d'art à ciel ouvert.

I had a dream. The streets were becoming an open-air art gallery. 

 

LES PORTRAITS

C’est étrange.

Mais, les gens que l’on ne peut pas encadrer dans la vie,

sont les plus intéressants à peindre. C’est sans doute

pour cela que sans le savoir, je ne fais que des autoportraits.

Aphorisme n°22 : Kain-Casar

 

UTRILLO : MON REFLET DANS UN MIROIR BRISÉ.

Maurice Utrillo : mon reflet dans un miroir brisé.

“ Peur, le mot s’impose dès qu’on parle de lui. Peur des hommes, peur des coups. Il n’aura vécu qu’en

tremblant. Son unique apaisement, il l’a connu par ses pinceaux. Utrillo, ce n’est pas un être, c’est une

oeuvre. Son existence tient dans le cadre étroit de ses tableaux “ - Roland Dorgeles.

 

A LA MANIERE DU PROFESSEUR Y.

En Art, le truc, ce n’est pas la perfection.

En Art, le truc, c’est la perfection de l’imperfection,

voilà le truc.

Aphorisme n°12 : Kain-Casar.

ANYWHERE OUT OF THE WORLD

Plus je suis saoul,

plus mon Art est vivant.

Ce soir, je suis ivre mort

et je deviens moi-même une oeuvre d’Art.

Aphorisme n°19 : Kain-Casar.

 

Il faut peindre avec son sang,

c’est le prix à payer.

Et si dans ce sang, il y a assez d’alcool,

alors votre main se déconnectera de votre volonté

et une force supérieure vous guidera.

L’art, c’est Dieu ou Le hasard, l’accident...

Aphorisme n°20 : Kain-Casar.

 

 

SCIENCE ET ART

Si un chirurgien ne porte pas un regard clinique et froid sur le sujet qu’il opère,

il rate son opération. C’est exactement l’inverse pour un artiste. Il doit se laisser

submerger par l’émotion, lâcher prise, puis s’arrêter à temps.

Aphorisme n°17 : Kain-Casar.

UNE OEUVRE D'ART N'A AUCUNE VALEUR MARCHANDE

Une oeuvre d’Art n’a aucune valeur marchande. Le simple fait de lui donner

un prix la vide de toute sa substance et en fait un produit manufacturé comme

un autre, ce qui finalement, la rend totalement inoffensive. Malheureusement,

il faut bien bouffer. Petite précision, me concernant, je bouffe pour chier. Et non,

l’inverse.

Aphorisme n°23 : Kain-Casar.

LES COLLECTIONNEURS D'ART

Les vrais collectionneurs d’art sont des êtres d’exception. Ils sont reconnaissables à 1 km. Ils ne sont ni des

spéculateurs, ni des individus s’inscrivant dans une logique purement consumériste, ce que je veux dire

par là, c’est que vous ne les entendrez jamais dire, cet artiste va bientôt crever, c’est peut-être pour moi le

moment de l’acheter

ou

j’ai choisi ce tableau avec cette dominante de jaune parce qu’il se mariera à merveille au papier peint de

mon salon.

Non, ça jamais,

un vrai collectionneur d’art vous dira :

Votre tableau m’a choisi. Je ne pouvais pas ne pas vous l’acheter. Combien en

voulez-vous ? Votre prix sera le mien.

Et affectif comme vous êtes, vous lui donnerez en lui répétant :

Mes tableaux sont comme mes enfants.

Avec vous au moins, je suis sûr que vous en prendrez soin et que... et que...

Eh, merde, il ne faut pas non plus trop déconner.

Aphorisme n°29 : Kain-Casar.

LE GRAND LUXE

L’avantage du chef d’orchestre, c’est d’être le seul artiste qui peut montrer son cul

à son public sans que ce dernier s’en offusque.

Aphorisme n°21 : Kain-Casar.

L'IMMORTALITÉ.

L’immortalité, c’est disparaître des écran-radars bien avant de mourir.

Aphorisme n°40 : Kain-Casar.

L'ART, C'EST LE MOUVEMENT.

Au centre de gravité, en équilibre.

En déséquilibre, naissance du mouvement.

Libre en déséquilibre ou esclave de l’équilibre ?

Aphorisme n°33 : Kain-Casar.

DANDY

L’impossibilité d’agir tout en se regardant agir, est le problème numéro un de tout dandy et

par conséquent, mon problème.

Ne pas oublier ce dimanche matin d’aller fleurir la tombe de Charles Baudelaire au Montparnasse.

Aphorisme n°39 : Kain-Casar.

BLIND TEST

Je ne cherche pas à ce que mes peintures aient une place dans votre coeur.

Moi, votre coeur, je m’en fous. C’est un truc avec lequel votre partenaire

ou / votre cardiologue fait joujou. Non, moi, ce que je recherche, c’est que

mes peintures aient une place indélébile dans votre mémoire.

Aphorisme n°26 : Kain-Casar.

KAIN-CASAR

 

 Biographie sommaire :

Concepteur-rédacteur en agence de pub, puis pendant plus de dix ans, illustrateur free-lance pour Flammarion, J’ai Lu, Denoël, Robert Laffont, Pocket, Grasset, Empiria publishing ( Athènes ), Editoriale Anagrama, El circule del lectures ( Barcelone ), Le Monde diplomatique, le Nouvel Obs et pour finir des studios de création tels qu’Alerte Orange.

I worked in advertising agency as copywriter, then during fifteen years, I was free-lance illustrator for publishing companies, press and creative studios. Today, I dedicate myself exclusively to the painting. My professional and personal development has obviously an influence on my painting.


 

Parallèlement à cette activité, j’écris et je dessine. A juste titre, les quelques galeries à qui j’ai présenté mon travail au début, me considéraient plus comme un affichiste qu’un artiste. Grâce à certains de leurs conseils, je suis parvenu au bout de pas mal d’années à développer une technique personnelle et tendre à avoir ma propre identité visuelle.

La série “  Work in Progress “ rebaptisée “ Dirty torn posters “ est en passe d’être terminée.

 Année 2002 : Exposition à la Fabrique ( Paris ) de mes estampes digitales.

( Je suis venu à la peinture par le numérique. Tous les dessins de la dite série “  Work in Progress “ étaient déjà faits. Je n’ai cessé de les retravailler au cours de toutes ces années.

 “ Lorsque l’on découvre les oeuvres de Kain-Casar exposées à la Fabrique ( Paris ), la première chose qui frappe, c’est la force du trait alliée à la simplicité qui vient renforcer la première impression. Cette force est indubitablement un des éléments créatif de cet artiste à part “

Stéphane Malagnac - Création numérique - 2002

EVOLUTION DE MON TRAVAIL EN 3 ETAPES.

 

Nos coordonnées:
Kain-casar
1 rue du Moulin
02000 Chery Les Pouilly
Tél: 03 23 80 65 04


Kain-casar - Mentions légales
Haut
En poursuivant votre navigation sans modifier le paramétrage des cookies, vous consentez à l’utilisation de ces cookies pour réaliser des statistiques de visite et analyses d’audience, à des fins publicitaires ou liés aux fonctionnalités de partage sur les réseaux sociaux. Notez que certaines parties du site ne pourront pas fonctionner si certains cookies sont désactivés. Pour plus d’informations cliquez ici